René Girard, Des Choses Cachées Depuis La Fondation Du Monde

« On savait depuis La violence et le sacré que toute société humaine est fondée sur la violence, mais une violence tenue à distance et comme transfigurée dans l’ordre du sacré. Dans ce livre, René Girard applique cette intuition originaire au grand recueil mythique de la mémoire occidentale, c’est-à-dire la Bible qui est tout entière, selon lui, cheminement inouï vers le Dieu non violent de notre civilisation.

Publié le