Le danger de la pilule contraceptive

Des millions de femmes reçoivent des pilules contraceptives prescrites tous les jours pour prévenir la grossesse ou pour contrôler un déséquilibre hormonal, mais le Dr Sara Gottfried, un gynécologue praticien, est convaincu que les femmes ont été vendues un tas de mensonges en ce qui concerne ces médicaments pharmaceutiques les plus vendus . Voici pourquoi.

Tout d’abord, vous devriez savoir que cet article porte sur le soutien total des femmes pour avoir pleinement le choix de concevoir ou de ne pas concevoir. Cependant, il s’agit également de les informer (et les hommes qui les aiment) ce qui arrive à leur corps et leurs esprits lorsqu’ils prennent des pilules contraceptives année après année.

Comme Elizabeth Siegel, un autre expert médical révèle dans son étude, les décisions de marketing plutôt que les innovations scientifiques, ont guidé le développement et le positionnement des produits contraceptifs ces dernières années. Ce qui est encore plus inquiétant, c’est que bien qu’il existe des centaines de marques de contrôle de la naissance à choisir, il n’y a qu’une poignée de formulations réelles, toutes basées sur des sciences de plus de 50 ans (et j’ose dire, en fonction de la fatigue, La notion patriarcale de sexualité féminine).

Étant donné qu’il existe des forces qui souhaitent stériliser toute la population, ce sujet mérite une inspection supplémentaire. La stérilisation obligatoire n’est pas une blague. Cela se passe depuis plusieurs décennies maintenant. La récente prise de conscience des médecins kenyans selon laquelle un vaccin contre le tétanos de l’ONU était un «exercice de stérilisation de masse» et d’autres tentatives répétées réitèrent cette vérité.

Le prince Phillip, le duc d’Édimbourg, a déclaré une fois: « Si j’étais réincarné, je souhaiterais être renvoyé à la Terre comme un virus tueur pour abaisser les niveaux de population humaine ».

Paul Ehrlich, ancien conseiller scientifique du président George W. Bush et auteur de The Population Bomb, a déclaré:

«À notre avis, la guérison fondamentale, la réduction de l’échelle de l’entreprise humaine (y compris la taille de la population) pour conserver sa consommation totale dans la capacité de charge de la Terre est évidente mais négligée ou refusée».

Si elles ne peuvent pas abaisser nos chiffres avec des chemtrails, des vaccinations forcées, des aliments OGM, des agents cancérogènes dans l’air, l’eau et le sol, les pesticides perturbateurs endocriniens, les armes nucléaires, les guerres sans fin, le SIDA fabriqué et d’autres virus, etc., puis le Nouveau Monde L’ordre tente de nous stériliser comme du bétail.

L’hôte de HBO, Bill Maher a déclaré: « Je suis pro-choix, je suis pour le suicide assisté, je suis pour un suicide régulier, je suis pour tout ce qui se déplace à l’autoroute, c’est ce que je suis pour. Il est trop encombré, la planète est trop encombrée et nous devons promouvoir la mort.  »

En outre, plus de 3 millions de grossesses non désirées se produisent chaque année, juste aux États-Unis même avec une utilisation de contraceptifs – donc, une fois que nous lançons les dangers de la santé qui nuisent à ces médicaments, il semble qu’il soit temps que les femmes aient une vision de 360 ​​degrés de Leurs choix de contrôle des naissances, avant de faire avancer.

Ainsi, comme l’offre un gynécologue en exercice qui voit des centaines de femmes chaque année, voici quelques raisons pour lesquelles vous (ou votre épouse ou votre petite amie) voudrez peut-être arrêter de prendre la pilule (pilules contraceptives – PCB).

La pilule augmente considérablement les taux de testostérone chez la femme, ce qui peut provoquer un faible désir sexuel, une sécheresse vaginale et des rapports sexuels douloureux. Jusqu’à 40% des femmes sont confrontées à ce problème mais ne parlent pas.
La raison pour laquelle la pilule est célèbre pour aider à éliminer l’acné est qu’elle submerge les œstrogènes naturels avec de la testostérone. Bien que cela puisse constituer un avantage temporaire pour prendre la pilule, à long terme, vos hormones naturelles « féminines » ne reviennent pas à la normale. Cela signifie que vos hormones restent bloquées pendant des décennies. Le docteur Kelly Brogan raconte le même conte d’équilibre hormonal perturbé chez les femmes qui ont pris la pilule, sans signe clair du retour du corps aux niveaux normaux de l’hormone. – Recommandé pour lire.
L’intestin est affecté négativement par les BCP. Une autre chose qui obtient « whacked » lorsque vous prenez la pilule est votre santé intestinale. La colite ulcéreuse et la maladie de Crohn (toutes deux liées à une inflammation intestinale chronique) est plus fréquente chez les femmes qui utilisent des contraceptifs oraux.
La pilule diminue la biodisponibilité des principales vitamines et minéraux dont votre corps a besoin. Les médecins ne savent toujours pas comment, mais les BCP réduisent l’absorption des vitamines B1, B2, B5, B6, B9 (folate), B12, vitamines C et E, cuivre, magnésium, sélénium et zinc.
La pilule provoque des caillots sanguins. Si certains types de contraceptifs bucco-dentaires sont utilisés, la tendance à développer une thrombose veineuse profonde et une embolie pulmonaire augmente trois fois.
La pilule rend PMS plus grave. Ceux qui contiennent de la drosperinone, une version synthétique des progestatifs, sont les pires.
La pilule abaisse vos hormones thyroïdiennes. La maladie de Hashimoto n’est pas seulement du rayonnement de Fukushima.
La pilule peut vous faire prendre du poids, retenir le liquide et se sentir gonflé. Le courant principal vous dira que la pilule n’est pas la raison de votre gain de poids, mais au cas où vous le pensez, ne vous inquiétez pas – il disparaîtra dans un mois ou deux.
La pilule augmente le risque de cancer du sein et de cancer du col de l’utérus. Pas de brainer là-bas.
La pilule, par opposition à d’autres méthodes contraceptives, peut provoquer une conception retardée permanente. Peut-être que vous ne voulez plus d’enfants maintenant, mais qu’en est-il de l’avenir?

La fécondité est un choix très personnel, mais les femmes et les hommes devraient au moins savoir ce que les pilules contraceptives chimiques font pour le corps et les raisons possibles pour lesquelles ils sont tellement prescrits.

Le Dr Gottfried conseille:

« Pour certaines femmes, le BCP est le choix le plus simple ou le plus commode, et surtout, je soutiens le droit de la femme à choisir. Je préfère les formes non hormonales de contraception comme le dispositif intra-utérin de cuivre (DIU), les capuchons cervicaux, les diaphragmes et les préservatifs, mais je comprends qu’ils ne sont pas toujours possibles, abordables ou efficaces.

Si vous choisissez de rester sur la pilule malgré mes précautions, prenez note de tout symptôme de déséquilibre hormonal. « 

Traduit par Dr.Mo7oG depuis : http://anonymous-news.com/gynecologist-gives-10-reasons-women-should-quit-taking-birth-control-pills/

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.