Donner un smartphone à un enfant, est-ce comme lui donner un gramme de cocaïne ?

L’affirmation d’une spécialiste britannique des addictions a été reprise de façon littérale par plusieurs sites sensationnalistes, au risque d’une exagération mensongère.

« Offrir un smartphone à votre enfant est similaire à lui donner un gramme de cocaïne » est un avertissement très partagé sur les réseaux sociaux et sur lequel des lecteurs nous ont interpellés. Véhiculé notamment par « Santé+ magazine » – un site jugé comme non fiable dans le Décodex, car il publie régulièrement des informations déformées, voire complètement trompeuses sur la santé –, ce message anxiogène est très exagéré.Lire l’enquête : Santé+ Magazine, un site emblématique de la « mal-information » sur la santé

Ce qui est affirmé

« Je dis toujours aux gens, quand vous donnez un smartphone ou une tablette à votre enfant, c’est comme si vous lui donniez un gramme de cocaïne ou une bouteille de vin, pourriez-vous le laisser seul dans sa chambre avec de l’alcool ou de la drogue à sa disposition ? »

La personne à l’origine de cette affirmation, lors d’un colloque organisé pour des enseignants au Royaume-Uni en juin, est la fondatrice d’une clinique londonienne de traitement des addictions, Mandy Saligari. Elle revendique baser son expertise sur son expérience d’ancienne « addict », lorsqu’elle était productrice pour la télévision.

« Pourquoi accordons-nous si peu d’importance à ces choses [les smartphones et tablettes] comparativement aux drogues et à l’alcool, alors qu’ils agissent sur le même fonctionnement cérébral ? », a-t-elle ajouté.

POURQUOI C’EST TRÈS EXAGÉRÉ

Mme Saligari ne précise pas si son propos, repris de façon littérale par de nombreux sites sensationnalistes, était imagé – contactée par Le Monde, elle ne nous pas répondu. Mais elle utilise toutefois l’argument d’une réaction cérébrale similaire à l’appui de sa comparaison entre drogue et smartphone. Pourquoi cette prétendue équivalence est-elle exagérée ?

Enfants drogués : des risques d’accidents vasculaires cérébraux

La prise de drogue chez des enfants encore en croissance peut avoir des répercussions sur l’évolution de leur cerveau : « Ca perturbe le fonctionnement normal des cellules, en particulier en période de construction des connexions dans le cerveau. En cas de prise de cocaïne, il y a des zones du cerveau qui normalement ne devraient pas fonctionner qui vont fonctionner à plein, et d’autres zones, qui auraient dû se développer, qui vont rester en sommeil », explique Alain Baert, toxicologue au CHU de Rennes, interrogé par Europe 1.

Une telle intoxication peut aller jusqu’à provoquer des crises convulsives, voire des accidents vasculaires cérébraux. Des effets que n’ont pas, heureusement, les tablettes et les smartphones.

Ce que l’on sait de l’addiction aux smartphones

S’il paraît légitime de contrôler le temps passé par un enfant sur un écran et/ou sur Internet et d’aider les parents en ce sens (en janvier, deux actionnaires d’Apple ont demandé à la direction du groupe de renforcer la lutte contre l’addiction des plus jeunes à l’iPhone), la recherche est encore balbutiante quant aux effets de ces appareils sur le cerveau.

Les Décodeurs

LE CONTEXTE

47 % des moins de 3 ans utilisent des écrans interactifs (tablette, smartphone), pendant une durée médiane de 30 minutes par ­semaine, et près d’un tiers (29 %) le font seuls, selon une enquête ­réalisée en 2016 auprès des parents de 428 enfants de moins de 12 ans suivis par 144 pédiatres adhérents à l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA). Une majorité des enfants de cette tranche d’âge (70 %) regarde la télévision pendant une durée médiane de 45 minutes chaque jour.

La nomophobie, la peur de se séparer de son téléphone portable, est devenue pour certains une affection bien réelle ; de véritables centres de désintoxication ont même ouvert en Chine ou au Japon. Mais, pour la communauté scientifique internationale, l’addiction au smartphone n’est pas reconnue comme telle, ni par l’Académie de médecine (2012), ni par l’Académie des sciences (2013).

A ce jour, seule la dépendance aux jeux d’argent est inscrite dans le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, manuel de référence des psychiatres. Ces derniers préfèrent parler de pratiques excessives.Lire le décryptage : Santé : pourquoi il est si difficile de trouver des informations fiables sur Internet

Dans une tribune au Monde, publiée en février, un collectif de professionnels du soin, de la prévention et de chercheurs appelait à ne pas céder à la démagogie, rappelant qu’une information à caractère sensationnel n’aidera pas à prévenir les risques associés aux nouvelles technologies : comparaison entre drogue et smartphone, mais aussi création de lien causal entre exposition aux écrans et autisme…

« Depuis quelque temps, des vidéos circulent sur le Net : des signes d’autisme surviendraient chez des tout-petits très exposés à la télévision (…) Ces vidéos évoquent de très nombreux enfants exposés aux écrans six à douze heures par jour (…) Or un enfant laissé de façon aussi importante devant un récepteur est de facto victime d’une carence éducative et/ou affective grave », notent les auteurs de la tribune. Ils ajoutent que, par ailleurs, aucune étude à ce jour ne permet d’établir une relation de causalité entre consommation d’écrans et autisme.

En revanche, qu’il s’agisse de tablettes, smartphones ou télévision, certains spécialistes soulignent la nécessité d’une « éducation à l’attention », selon les termes du neuroscientifique Jean-Philippe Lachaux. La Société française de pédiatrie recommande, elle, de restreindre l’usage des écrans aux espaces de vie collective et conseille aux parents de montrer l’exemple. Quant à l’école, depuis la rentrée, elle interdit par principe l’usage du téléphone portable, sauf exceptions « pour des usages pédagogiques ».

Source


Comments

comments

0 commentaire sur “Donner un smartphone à un enfant, est-ce comme lui donner un gramme de cocaïne ?”

  1. My husband and i felt comfortable when Edward managed to do his analysis using the ideas he discovered through the weblog. It’s not at all simplistic to just find yourself releasing tricks which a number of people could have been selling. And we do know we have got you to be grateful to for that. The specific illustrations you made, the straightforward web site menu, the relationships you can assist to instill – it’s got most powerful, and it’s making our son in addition to the family reckon that that situation is pleasurable, which is pretty vital. Thanks for all!

  2. I am commenting to make you understand of the fine encounter my cousin’s child developed visiting your webblog. She figured out many things, which included what it’s like to possess an amazing giving character to let the mediocre ones smoothly learn some very confusing issues. You really exceeded our own expectations. Thanks for distributing those warm and friendly, trustworthy, educational not to mention cool tips about that topic to Emily.

  3. I and my buddies ended up looking through the excellent points located on your web site and then instantly I had a horrible suspicion I had not thanked the web blog owner for those tips. Most of the ladies had been as a result warmed to study them and have now clearly been loving these things. Thanks for genuinely quite kind and for pick out varieties of very good issues millions of individuals are really eager to know about. Our own honest regret for not saying thanks to you sooner.

  4. I want to show thanks to the writer just for bailing me out of this particular challenge. Just after browsing through the the web and finding ideas that were not pleasant, I thought my entire life was well over. Living devoid of the solutions to the problems you’ve fixed by way of the guideline is a crucial case, and ones which could have adversely damaged my career if I had not noticed the blog. That skills and kindness in taking care of every item was very useful. I don’t know what I would have done if I hadn’t discovered such a subject like this. It’s possible to at this time relish my future. Thanks so much for this impressive and sensible guide. I will not be reluctant to recommend your blog post to any individual who desires support on this issue.

  5. I precisely wished to say thanks once again. I am not sure the things that I would have made to happen without the type of hints revealed by you on this industry. It previously was the frightening situation in my position, however , seeing your specialized manner you solved the issue forced me to jump with gladness. Now i’m grateful for the support and in addition wish you realize what a great job you have been getting into teaching many others thru your site. I am sure you’ve never encountered any of us.

  6. I needed to compose you a very small remark to help say thank you again for your personal stunning pointers you’ve discussed in this article. It’s so seriously open-handed of you to grant extensively what many people could possibly have offered for sale as an ebook to get some money for their own end, notably seeing that you might have done it in case you desired. Those advice also served to be a great way to recognize that other people have similar passion just like my personal own to grasp great deal more related to this problem. I think there are millions of more pleasurable opportunities ahead for individuals that go through your website.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.