© Sputnik . Sergei Pyatakov

 




L’entreprise Google a développé un réseau de neurones appelé Medical Brain, une technologie capable de prédire la date possible du décès d’une personne, se basant sur les données de l’individu, relate la revue Nature.

La nouvelle intelligence artificielle développée par Google est en mesure de calculer les risques de décès, lit-on dans la revue Nature.

Surnommé Medical Brain, l’outil analyse plusieurs données chez un patient pour prédire ses risques de décès ainsi que ses chances de survie. Le système peut en outre anticiper la durée du séjour à l’hôpital d’un patient.

Par exemple, l’algorithme de Google a su être plus exact que les médecins d’un hôpital qui ont estimé la probabilité de décès d’une patiente à 9,3%, tandis que la femme est décédée quelques jours plus tard. Cependant, selon le pronostic de l’intelligence artificielle de Google, ayant étudié les données médicales de la patiente, la probabilité de décès s’élevait à 19,9%.

Le Medical Brain analyse ainsi différents rapports, documents, PDF et annotations, dont des notes griffonnées sur de vieux graphiques.

En ce moment, la société Microsoft mène aussi des recherches dans ce domaine pour développer un outil d’examen médical.





 

Source

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.