Le “scandale Weinstein” n’est pas, comme on dit, un scandale “de plus” dans Hollywood-la-clinquante, où jouent les habituelles mécaniques du pouvoir et de l’argent. C’est un scandale d’un symbolisme fondamental, dans la mesure oùWeinstein, un des fondateurs de Miramax si admiré pour avoir permis l’émergence d’un “nouvel Hollywood“ et favorisé tant de cinéastes indépendants à côté des blockbusters faiseurs de fric, se révèle également comme un archétype du prédateur-Système, un ultra sioniste de choc, un « gros porc puant » , alors qu’il régnait comme Dieu lui-même, comme dit Meryl Streep, au sommet du royaume de la vertu progressiste-sociétale.

 

Selon Straitstimes.com: « Le problème est qu’il y a une meute de loups; H. Weinstein n’est pas un acteur solitaire dans ce domaine. C’est pourquoi  nous avons vraiment besoin de trouver une solution à cette calamité. « 

 

Voici un article de Veterans ToDay, paru en  2015, et qui reste, plus que jamais, d’actualité.

————————————————————-

La pornographie : une arme juive

Comment transformer une nation de citoyens libres et indépendants en esclaves? Comment réaliser ceci lentement et imperceptiblement, sans violence, et avec la participation volontaire de vos futurs « esclaves-en-devenir »?

 

La réponse est simple. Vous les corrompez, les sapez, les dépravez, les démoralisez, jusqu’à ce qu’ils aient acquis toutes les caractéristiques des esclaves.

Tout comme la sorcière Circée, avec une onde de sa baguette magique, transformait les compagnons d’Ulysse en porcs grognants, vous pouvez manier votre arme d’hypnose de masse, les médias, sur une nation et transformer ses citoyens en esclaves volontaires.

Vous pouvez apprendre à robotiser l’homme et le changer en une machine vivante. C’est le pouvoir. C’est ce qui doit vous faire sentir comme un Dieu — ou le Démon.

Y-a-t’il une arme secrète ou une baguette magique pour transformer les hommes en pourceaux? Oui, ça existe. Le sexe est une arme secrète, une baguette magique, qui les transforme en pourceaux.

1 – Les juifs usent de pornographie « pour détruire la morale des gentils »

Qui sont les plus riches et les entrepreneurs les plus prospères des 100 milliards de dollars de l’industrie du porno? [1] Les colporteurs de la pornographie sont de toutes races, mais une race au dessus de toutes les autres se tient comme prééminente dans ce domaine. Vendre du sexe, comme trafiquer des esclaves et prêter sur gages, a toujours été une spécialité Juive.

Dr Nathan Abrams, académicien Juif « Bien que les Juifs ne représentent que 2% de la population Américaine, ils dominent le porno »

L’historien académique Juif Nathan Abrams (à droite), peut être l’autorité la plus renommée sur le rôle Juif dans la pornographie, à ouvert la boîte de pandore il y a quelques années dans son essai controversé, Triple-Exthnics. [2]

Publié dans le prestigieux Jewish Quarterly en 2004, cet essai explique clairement et en détail comment le monde multi milliardaire de l’industrie du porno est dominé par les Juifs.

Le Dr Abrams n’admet pas seulement que les Juifs sont les pornographes les plus prospères, il célèbre ce fait. Les Juifs, nous dit-il, ont une rancune contre la chrétienté, une « haine atavique contre l’autorité Chrétienne » enracinée dans des siècles d’humiliation, et la pornographie est une des façons dans lesquelles ils se vengent sur leurs persécuteurs chrétiens – leurs oppresseurs haineux qui les expulsèrent de 109 pays depuis l’année 250, toujours sans aucune justification. [3]

Alors maintenant c’est le temps de la vengeance.

« L’implication juive dans la pornographie [le Dr Abrams note candidement] a une longue histoire aux Etats-Unis. Bien que les Juifs ne représentent que deux pourcents de la population américaine, ils ont été prééminent dans la pornographie.271194022_6401-300x1681

Selon un initié anonyme de l’industrie cité par E.Michael Jones dans le magazine Culture Wars (May 2003), « les interprètes dirigeants au travers des années 1980 venaient de l’éducation juive laïque et les femelles des écoles de l’école Catholique Romaine ».

Les scénarios standard de porno sont devenus comme résultant des fantasmes Juifs de baiser des shiksa Catholiques [femmes non juives/salopes].

L’implication Juive dans l’industrie classée X peut être vue comme un doigt d’honneur adressé à l’ensemble de l’establishment WASP américain.

L’implication Juive dans le porno, le Dr Abrams croit, « est le résultat d’une haine atavique de l’autorité Chrétienne : ils sont en train d’essayer d’affaiblir la culture dominante en Amérique par la subversion morale ». [4]

 Al-Goldstein1-231x3001
Al Goldstein

Al Goldstein (photo), l’éditeur du magazine Screw, a dit une fois – et le Dr Abrams est content de le citer : « La seule raison pour laquelle les Juifs sont dans la pornographie est que nous pensons que le CHRIST EST NUL ».

L’attitude indulgente du Dr Abram’s concernant le porno est peu surprenante. Voici un homme qui croit présentement que la domination Juive dans le porno est un accomplissement stupéfiant. Les Juifs obtiennent des étoiles d’or pour une promotion masturbation .

Le directeur national de l’ADL Anti-Defamation League,  Abraham H.Foxman, est d’accord avec l’idée « libérale » que la pornographie est une bonne chose – si ce n’est pour les innombrables victimes de l’addiction au porno, au moins pour les juifs qui s’enrichissent de l’exploitation de ces accrocs. « Ces Juifs qui entrent dans l’industrie du porno », Foxman note en approuvant, « l’ont fait en tant qu’individus poursuivant le rêve américain ». [5]

Le Dr Abrams, l’académicien Juif sobre, valide ces déclarations en y ajoutant une sinistre touche de controverse. « Les Juifs sont la force dirigeante derrière l’industrie moderne de la pornographie », dit il d’un air suffisant, « et leur motivation est, en partie, de détruire la morale des gentils » [6]

Détruire la morale des Gentils, c’est-à-dire la morale de TOUS les non juifs.

 

Sarah-Silverman-159x320

Notez bien cette phrase. Elle équivaut à une déclaration de guerre ouverte. Car pourquoi les Juifs voudraient-ils « détruire la morale des Gentils » si ce n’est parce qu’ils haïssent les Gentils – dans ce cas, les Chrétiens, et, cela va sans dire, les Musulmans, – et veulent détruire leurs valeurs les plus chères?

Il n’y a aucune loi pour prévenir cette comédienne Juive (photo à droite) de prononcer des obscénités blasphémant contre Jésus Christ (ou Mahomet (comme le fait quasi quotidiennement Charlie Hebdo en France) et d’offenser les 2.1 milliards de Chrétiens et 1,6 milliards de Musulmans par son commentaire infamant : « J’espère que les Juifs ont tué le Christ! Je le referais volontiers, dans la seconde! »

Imaginez juste une comédienne chrétienne (ou musulmane) aussi célèbre sortant une insulte équivalente, du genre  : « J’espère que les Nazis ont réellement tué six millions de Juifs! Je le referais volontiers, dans la seconde! ». Elle serait immédiatement arrêtée, jugée et condamnée, et la totalité des grands médias de propagande en feraient l’affaire du siècle…

Un tel commentaire grossièrement offensant serait impensable.
Le comique qui le ferait serait ostracisé de suite et ne trouverait plus jamais de travail dans le milieu du porno, du divertissement, de la banque, de la finance ou de l’information.

 Résultat de recherche d'images pour "sarah silverman"
Sarah Silverman dans son milieu préféré : les chiottes

Et pourtant le Juif de nos jours, en la personne de Sarah Silverman, est parfaitement libre de cracher au visage des chrétiens. Elle est même applaudi pour son discours de haine. Les Chrétiens ne peuvent rien faire contre elle ou contre ses semblables. Ils sont devenus des esclaves dans leurs propres pays – un objet de ridicule et de mépris.

Cela ne surprendra personne d’apprendre que les Juifs dominent la production et la distribution de la pornographie. Si vous voulez en savoir plus sur ces Astres du luxe et voir à quoi ils ressemblent, voici un bon point de départ.

Dans un article, depuis disparu, intitulé Les Juifs dans le Pornodes parties ayant été publiées sur le site de Henry MakowLuke Ford note :

« Habitués à la haine de la société, les Juifs font son sale boulot – tel que les prêts d’argent au moyen âge au Porno aujourd’hui – pour l’opportunité de se faire de l’argent.

 

Persécutés pendant des millénaires dans les diverses sociétés dans lesquelles ils ont vécu, la plupart des juifs ont développé une allégeance à leur propre survie comme leur plus haute valeur et se soucient peu de la survivance de la société persécutée.

 

Même lorsque les Juifs vivent dans une société qui les accueille plutôt que de les harceler, beaucoup de Juifs haïssent la culture majoritaire.

 

Ni enracinés dans leurs propres traditions ou dans celle de la majorité de tradition chrétienne ou musulmane, ils vivent dans une communauté de rebelles.

 

A cause de l’emphase Juive sur l’éducation et la dextérité verbale, les Juifs dominent l’académie, le divertissement et les médias généralement. Le porno s’écoule de cette culture sur laquelle les Juifs exercent une influence disproportionnée par rapport à leur proportion de 2% de la population américaine. »

2 – Comment les Juifs dominent l’industrie du Porno

Robert J.Stoller, M.D dans son livre de 1991, Porn : Myths of the Twentieth Century , chercha à comprendre la mentalité des personnes impliquées dans les affaires pornographiques. Tandis qu’il s’entretenait avec certains acteurs et actrices en Californie, il lui fut dit, « Si vous êtes accueilli dans une scène prono, c’est incroyable. C’est une famille étendue… tellement de Juifs y sont impliqués. » [8]

 Wpdms_shdrlfi020l_san_fernando_valley
Vallée de San Fernando Connue aussi comme
« Porn Valley », ce bastion de la débauche Juive
est pensée pour produire 90% de la pornographie d’Amérique.

Aujourd’hui, la plupart des films pornos et des vidéos pornos en Amérique sont produites par des Juifs dans la vallée de San Fernando (photo) dans le sud de la Californie. C’est localisé juste au nord de Los Angeles dans une extension urbaine d’une banlieue miteuse connue des locaux comme « Porn Valley » ou « The Other Hollywood ».

Ici les Juifs sont les barons de l’industrie du sexe et possèdent chaque studio majeur. Le chef parmi ces derniers est Vivid Entertainment [9], décrite comme étant la plus grande compagnie de production de porno dans le monde.

Elle est détenue par le multi milliardaire Juif Steven Hirsh, parfois connu comme le « Roi du Porno ». Vivid génère un revenu annuel estimé de 100 millions de dollars, réalisant 60 films par an et les vendant dans des magasins vidéo, des chambres d’hôtel, sur le câble et sur internet. [10]

« Le sexe est une chose puissante », Hirsh note de manière complaisante. « C’est le bon moment pour nous! » [11]

Un autre nabab Juif du porno milliardaire, Paul Fishbein, fondateur d’Adult Video News (AVN), est aussi centralisé à Porn Valley, Californie. Les associés d’affaires de Fishbein, Irvin Slifkin, Barry Rosenblatt, et Eli Cross sont des Juifs fabuleusement riches. [12]

Donc ne vous méprenez pas : Porn Valley, Californie, est une enclave Juive, aussi Juive que Tel Aviv ou Brooklyn.

 345648323811.jpg-64011
Le Juif Suprême Abe Foxman :
« Ces Juifs qui entrent dans l’industrie du porno
l’ont fait comme des individus poursuivant le rêve américain »

3 – Le rôle Juif dans la pédopornographie

Selon la Charité Britannique, National Children’s Homes, 55 pourcents du porno infantile est fait en Amérique. [13]

Il ne serait pas étonnant d’apprendre que les Juifs soient aussi à la pointe de cette sordide entreprise, étant donné qu’ils dominent l’industrie du porno dans son ensemble. [14]

La pédophilie est un phénomène mondial, mais il est un fait indéniable qu’un large nombre de Juifs qui le pratiquent semblent le faire avec une certaine impunité.

Roman Polanski, après avoir drogué et violé une nymphette inconsciente, s’en est sorti en se faisant accrocher légèrement. Tout ce qu’il a eu à faire était d’acheter un aller simple pour Paris, France. Rien n’avait été fait pour le traîner en justice.

En juillet 2000, la police brésilienne essaya d’arrêter le vice consul d’Israël à Rio de JaneiroArie Scher. Il était soupçonné de faire tourner un cercle de porno infantile à partir de l’ambassade d’Israël. De vastes quantités de matériel pornographique ont été trouvées sur son ordinateur. Qu’est il arrivé à ScherRien. Déclarant son immunité diplomatique, il sauta dans un avion pour Tel Aviv et ce fut la dernière fois qu’on entendit parler de lui. [15]

Un autre pédophile Juif trop important pour recevoir de sérieuses punitions pour ses crimes était le fils du fameux écrivain de science fiction Isaac Asimov. Trouvé en possession de la plus vaste cache de pornographie infantile en Californie, un crime fédéral normalement passible de 20 ans d’emprisonnement, David Asimov a reçu une tape sur les doigts : six mois d’assignation à résidence.

Comment ce fait il qu’il s’en soit sorti avec si peu? « Un coup d’œil rapide sur les joueurs donne la réponse », peut on lire dans un article d’un journal à sensation. « La cache de Asimov était si grande que beaucoup d’enfants victimes et de bourreaux auraient chuté si Asimov avait été poursuivi avec zèle dans un procès. » [16]

Il y a une loi pour les Juifs, il semble, et une autre pour nous simples mortels.

4 – Le Gang Juif impliqué dans le meurtre d’enfants et des Snuffs movies.

Si 55% de la pédo pornographie est produite aux USA – selon la Charité britannique National Children’s home – 23% de la pornographie infantile est produite en Russie. [17]

Que la pédopornographie Russe soit dominée par des Juifs Russes reste nébuleux. Il y a une forte probabilité qu’elle le soit, vu qu’il y a plus de preuves qu’il n’en faut de l’implication de Juifs Russes dans le trafic Sexuel, les enlèvements, la pédophilie, et même les meurtres d’enfants dans la production de films porno Snuff.

Voir la note de fin 17 pour en savoir plus sur le rôle des Juifs dans l’industrie mondiale de la pornographie infantile mondiale.

Voici un rapport de nouvelles publié pour la première fois en Octobre 2000. Cela donnera au lecteur une idée de la profondeur de la dépravation à laquelle certains pornographes plongent volontairement :

DES GANGSTERS JUIFS VIOLENT, TUENT DES ENFANTS DE DEUX ANS dans UN FILM

« Rome, Italie – Les polices Russe et Italienne, travaillant ensemble, ont brisé un cercle de gangsters Juifs qui ont été impliqués dans la manufacture de viols d’enfants et de pornographie snuff.

Trois Juifs Russes et huit Juifs Italiens ont été arrêtés après que la police ait découvert qu’ils avaient enlevé des enfants non juifs dont les âges étaient entre 2 ans et 5 ans d’orphelinats Russes, violant les enfants, et les tuant sur les films.

La plupart des clients étaient non juifs, incluant 1700 personnes de toutes nationalités, 600 en Italie, et un nombre inconnu aux États Unis, payés aussi cher que 20.000 $ par film pour voir de petits enfants se faire violer et assassiner.

Des officiels Juifs d’une agence de presse Italienne ont essayé d’étouffer l’histoire, mais ont été circonvenus par un reporter Italien, qui diffusa des scènes des films à une heure de grande écoute sur la télé italienne à plus de 11 millions de téléspectateurs Italiens. Les officiels Juifs ont alors viré les responsables exécutifs, clamant qu’ils répandaient une « diffamation sanguinaire ».

Bien que Associated Press et Reuters aient tout deux raconté des histoires sur cet épisode, les médias US ont refusé de porter cette histoire aux nouvelles télévisuelles, disant que cela créerait un préjudice des Américains contre les Juifs.[18]

Selon le Talmud, les petites filles de trois ans comme celle-ci sont juste un jeu sexuel pour adultes (Sanhedrin 54b). Les tuer est permis également. « les meilleurs parmi les gentils méritent d’être tués », le Rabbi révéré ben Yoati statut de manière autoritaire dans le Talmud. [19]

5 – Réduction à l’esclavage au travers du Sexe

C’est une tragédie que les Juifs aient été autorisé à déployer la pornographie à un si grand effet qu’ils ont réussi à réduire en esclavage des nations entières, comme Circée avec une touche de sa baguette magique a enchainé les grecs, les transformant en pourceaux : une juste métaphore de ce qui attend les masses sous le règne de leurs nouveaux maîtres.

« Un état totalitaire vraiment efficient », Aldous Huxley nota une fois, « serait un dans lequel l’exécutif tout puissant de patrons politiques et de leur armée de cadres contrôlent une population d’esclaves qui n’ont pas à être contraints, parce qu’ils aiment leur servitude. » [20]

La juiverie organisée semble n’avoir aucun scrupule moral à profiter de la vente de pornographie. Il ne se sentent nullement concernés par le fait prouvé que des érotoxines hautement dangereuses et addictives sont relâchées dans le cerveau après un contact avec la pornographie et peut provoquer des dommages progressifs au cerveau. [21]

Pas plus que ces Juifs porno-centrés n’ont aucun scrupule de conscience à la vue de la corruption systématique des familles, qu’elles soient juives ou non. Ils ne se sentent absolument pas concernés par la tragique descente des enfants dans l’enfer de la masturbation compulsive et de l’addiction au porno.

Ces entrepreneurs du sexe, dont l’intention est de faire des profits faciles, ont cherché avec engouement à procurer aux masses les tranquillisants les moins couteux et les plus mortels : des opportunités d’orgasmes infinis, par le truchement d’un flot incessant d’images pornographiques dans les médias de masse qu’ils contrôlent.

C’est une façon d’arriver à la domination mondiale sans avoir besoin de violence révolutionnaire ni de conquête militaire : prendre des pays entier et les transformer en un gigantesque masturbatoires.

Les citoyens modèles du futur seront des masturbateurs contents. Cette activité fascinante les gardera occupés le long des jours. Cela les rendra dociles et complaisants, rassasiés et somnolents, comme des mouches dans une fosse sceptique ou des latrines. Ils seront trop préoccupés à se débaucher pour faire des révolutions ou planifier des attaques de revanche contre l’élite de l’ombre qui a été l’architecte de leur servitude.

Ils ne sont pas les changeurs de ce monde et les magiciens du futur, dont Nietzsche disait, « Contemplez, Je vous montre le Superman! » a cause de leur dégénérescence, de leur faiblesse, ils sont destinés aux poubelles de l’histoire.

Voici ce que le frère Nathanael Kapner a à dire sur ce sujet. C’est une super somme. Le fait que Kapner soit Juif rend ses mots encore plus irréfutables :

« La dégradation de la vie sociale chrétienne occidentale ne s’est pas simplement passée, cela a été planifié, délibérément favorisée et répandue, tout comme souligné dans les protocoles des sages de Sion. Cette sape systématique de la culture occidentale continue de nos jours. [Voir : Soljenitsyne : Les Protocoles de Sion se réalisent sous nos yeux ].

Les instruments de ces assauts sur la culture et la conscience chrétienne sont les armes de la propagande : la presse, la télévision, le cinéma, et l’éducation. La source en chef de toute la propagande est le cinéma.

De sa capitale à Hollywood, le Juif crache une série sans fin de films pervers pour dégénérer et déraciner le jeune américain et l’Occident. Les divorces remplacent les mariages, l’avortement remplace les naissances, et la famille devient le champ de bataille de conflits individuels. Le Juif a atteint son objectif de destruction de la culture occidentale. » [22]

J’ai peur que je ne puisse être d’accord avec la conclusion de Kapner que les juifs soient entièrement à blâmer pour le déclin et la chute de la culture occidentale. Si l’Ouest va en enfer, les goyims sont à blâmer. Leur complicité enthousiaste avec leurs propres corrupteurs a été leur défaite.

La société que nous avons est la société que nous méritons.

6 – Conclusion

Il y a peu de doutes que la virulente épidémie de sexe dont nous sommes témoins tout autour de nous est une opération psychologique sexuelle. C’est ce que souhaite le gouvernement.

Les maîtres monétaires de la City of London Corporation qui tirent les ficelles de nos régimes occidentaux, sous des mascarades de démocratie, se sont débrouillés pour manufacturer exactement ce que nous voyons lorsque nous regardons autour de nous : des névroses très répandues, de la misère de masse, l’effondrement des valeurs morales, la Chrétienté en ruines, et la fruste brutalité envers l’homme commun.

Pas besoin de Goulags pour ceux qui consentent à leurs propres chaînes.

Article original :http://www.veteranstoday.com/2014/05/06/pornography-as-a-secret-weapon/

NOTES :

[1]   “Worldwide pornography industry approaches $100 billion.”

[2]    Nathan Abrams, Triple-exthnics, (Jewish Quarterly, Winter 2004, Number 196). Nathan Abrams on Jews in the American porn industry.

[3]   109 Locations whence Jews have been Expelled since AD250

[4]   Nathan Abrams, Op.cit.

[5]    Quoted in Nathan Abrams, Op. cit. 

[6]   Nathan Abrams, Op. cit.

[7]   Quoted in Henry Makow, Jews and Porn.

[8]    Robert J. Stoller, Porn: Myths for the Twentieth Century.

[9]   “Hard Times in Porn Valley.”

[10]   Vivid Entertainment (Wikipedia).

[11]    Forbes magazine, “The Porn King”. # 20,000 pornographic videos are produced each year in the San Fernando Valley, roughly at the rate of one new porn video every 40 minutes. (Rachel Alexander, Porn Addition at Crisis Levels.)

[12]   AVN Magazine (Wikipedia, history).

[13]    Penn State Law Professors Trot Out ‘Female Porn Leaders’ to Whitewash Realities of Adult Industry (explicit language).

[14]   Dr Lasha Darkmoon, Masters of Porn: The Systematic Promotion of Sexual Deviance. (See also n.2 above, Dr Nathan Abrams, Triple-Exthnics).

[15]   (1) Brazilian police stake out diplomat accused of running kiddie-porn ring (07/06/2000). (2) Israeli Consul Assistant involved with prostitution of minors escapes from Brazil (07/05/2000). (3) Brazil links Israeli consul to child prostitution (07/05/2000).

[16]   Isaac Asimov’s son, his involvement in child porn.  Link lost. We receive the message, “Server not found. Firefox can’t find the server at www.newsmakingnews.com.”

[17]   Penn State Law Professors Trot Out ‘Female Porn Leaders’ to Whitewash Realities of Adult Industry.

Since  55 percent of the world’s child porn is produced in the US (see above), and since 90 percent of US porn is produced by Jews in the San Fernando Valley, California, it follows that Jews dominate the child porn industry in America.

In addition, if 23 percent of the world’s child porn is produced in Russia, it is more than likely that Russian Jews are behind this sleazy industry  in view of the well-known involvement of the Judeo-Russian mafia in sex trafficking, sex slavery, prostitution and pornography in general.

This would make the Jews the predominant purveyors of child pornography  in the world — a remarkable achievement for a race who make up no more than 0.2 percent of the world’s population.

[18]   “Jewish Gangsters Raped, Killed Children As Young As Two on Film.”

Note. The article quoted above has also been published on a reputable Canadian website, the Jewish Tribune, giving it an added authenticity. Scroll down to: “Jewish Gangsters Raped, Killed Children As Young As 2 On Film. JEWISH CHILD PORN / SNUFF FILM RING DISCOVERED.”

[19]   Michael A. Hoffman, The Truth about the Talmud.  A Documented Exposé of Supremacist Rabbinic Hate Literature. Excerpts from Michael A. Hoffman’s book, “Judaism’s Strange Gods” (2000).

[20]   Dr Lasha Darkmoon, The Sexual Subversion of America (Part 2). An edited abridgement of E. Michael Jones’ 2003 essay, Rabbi Dresner’s Dilemma: Torah v. Ethnos.

[21]   Dr Lasha Darkmoon, Pornography’s Effect on the Brain.

[22]   Bro. Nathaneal Kapner, The Judaic Destruction of Western Cultur

————————————————————————————

Histoire : LANCEMENT DU PORNO AUX ÉTATS-UNIS

Voici un article de Nathan Abrams qui avait paru en 2004 dans The Jewish Quarterly, article consacré aux juifs dans l’industrie américaine du porno. http://www.jewishquarterly.org/article.asp?articleid=38

J’ai fait quelques recherches, très rapides, et je me suis rendu compte que effectivement, des juifs étaient massivement présents dans cette « industrie » particulièrement juteuse. Et bien dans l’air du temps puisqu’elle procède d’une déshumanisation et d’une marchandisation de l’être humain dont nous pouvons observer la progression et les dégâts dans nos sociétés dites « avancées ». Si réaction il doit un jour y avoir – et nous sommes là pour ça, mais Dieu que c’est ingrat ! –  elle passe obligatoirement par la connaissance de quelques faits.
Du style :

Reuben Sturman :

né en 1924 dans une famille de juifs russes immigrés. Un des plus gros bonnets du porno américain. Débute dans les « comic books » dans les années 50, mais se rend vite compte qu’il y a infiniment plus à gagner autrement. Sera le principal distributeur des magazines « pour adultes » des États-Unis dès la fin des années 60. Aura quasiment le monopole du porno en Amérique et en Europe jusqu’à son arrestation. Car il connaîtra deux décennies de divers démêlés avec la justice, pimentés par ses accointances avec la mafia américaine. Sera finalement emprisonné en 1989 pour refus de payer ses impôts et pour extorsion. Meurt en prison en 1997.

La famille Hirsch: d’abord le père, Fred, qui se voit offrir un bon job dans le porno par Sturman. Et qui volera ensuite de ses propres ailes en créant en 1978 une compagnie de distribution de vidéos X.

Et surtout le fils, Steven Hirsch : qui fonde en 1984 avec David James, Vivid Entertainment Group, qui est l’un des plus gros producteurs de films pornographiques au monde. Vivid vend ses productions sur son site internet et les distribue également sur le câble ou le satellite. Vous n’aurez aucun mal à comprendre pourquoi et comment les films X sont partout imposés sur les chaînes de télévision. Gare aux réacs qui s’y opposeraient ! Détail croustillant : Vivid ne fait tourner que des acteurs blancs, alors que les studios produisant des films à petit budget  font souvent appel à des acteurs noirs. Ce n’est pas chez eux que vous verrez un homme noir avec une femme blanche. Un 3ème larron, Bill Asher, a rejoint le duo précité.

Al Goldstein :

né en 1936, a fondé le magazine Screw, ainsi que la compagnie Milky Way Productions qui a fait faillite en 2004. Incroyable, à première vue. De faire faillite, s’entend. Ce ponte de l’industrie pornographique aux Etats-Unis a également co-écrit avec Josh Friedman un livre sur sa vie tapageuse: I, Goldstein : My Screwed Life. Et comme il ne manque pas d’humour et qu’il a un besoin urgent de refaire parler de lui, il a fait mine de se présenter à l’érection, pardon, à l’élection présidentielle de cette année.

Seth Warshavsky :

né en 1973, pionnier de l’industrie pornographique sur Internet, fondateur du groupe Internet Entertainment Group (IEG). Le nom est neutre, le contenu l’est nettement moins. Avait débuté dès le collège en créant une « phone-sex operation ». A la suite de divers scandales et poursuites, a jugé plus prudent, fortune faite de toute façon, d’exporter ses talents à Bangkok où il vit depuis 2001.

Attention, je n’ai pas fait le tour de la question, qui pourrait s’enrichir de quelques autres numéros assez intéressants. Je n’ai survolé que les gros poissons, ceux qui ont lancé le mouvement et l’ont exploité au mieux en s’adaptant aux divers supports. Et en trouvant des clients en masse, hélas, il faut le reconnaître.

http://france-licratisee.hautetfort.com/archive/2008/03/15/lancement-du-porno-aux-etats-unis.html

En France le plus connu de ces corrupteurs patentés et estampillés 100% peuple élu, est Marc Dorcel dont le nom dans l’état civil est Marcel Herskovits.

Pourquoi y a-t-il tant de juifs dans le porno ? La réponse d’Alvin Goldstein, acteur/producteur porno juif qui se vantait d’avoir forniqué comme un bonobo avec 7000 partenaires, dans le livre de Luke Ford « XXX-Communicated: A Rebel Without a Shul » ( lien ) :

« La seule raison pour laquelle les juifs sont dans la pornographie est que nous pensons que le Christ est à chier. Le catholicisme est à chier. Nous ne croyons pas dans son autoritarisme.
La pornographie est ainsi devenue une façon de polluer la culture chrétienne et comme elle pénètre au cœur même du courant dominant et qu’elle est sans doute consommée par ces mêmes WASPs, son caractère subversif s’en trouve renforcé. »

https://bibliothequedecombat.wordpress.com/2015/07/03/pourquoi-y-a-t-il-tant-de-juifs-dans-le-porno/

Jetons un coup d’œil à ces quelques noms (et surnoms) de grands pornocrates « américains » pour se faire une idée :

Reuben Sturman, Steve Hirsch, Bill Asher, Carter Stevens (Mal Warub), Seymore Butts (Adam Glasser), Randy West Andy Abrams, Nina Hartley (Nina Hartman), Annie Sprinkle (Ellen Steinberg), Ona Simms (Mme. Zimmerman), Ron Jeremy Hyatt, James Deen (Bryan Rothstein), Tori Black (Michelle Chapman), Seth Warshavsky, Georges Baruck…etc.

Inutile donc de faire un dessin.

Voici une autre citation clé :

« Il est indéniable que les juifs laïques ont joué et continuent de jouer un rôle disproportionné dans l’industrie du film pour adultes  en Amérique » « ce qui est devenu l’un des constituants essentiels de la culture américaine » « l’activité juive dans l’industrie du porno se divise en deux groupes : les producteurs et les acteurs » « y-a-t-il une raison plus profonde, au-delà de l’aspect purement financier, pour laquelle les Juifs en particulier se sont impliqués dans le porno ? », « la participation des Juifs dans le porno, dans ce sens, est le résultat d’une haine atavique de l’autorité chrétienne » . L’interlocuteur mentionne ensuite le pornocrate Astyr lorsqu’il se souvenait qu’il devait « se sauver ou bien se battre à l’école primaire parce qu’il était un juif » et continuait « il se pourrait très bien que cette partie de ma carrière porno soit un doigt d’honneur à ces gens » . L’article continu « Les juifs étaient aussi à l’avant-garde de la révolution sexuelle des années 60. Wilhelm Reich, Herbert Marcuse et Paul Goodman ont remplacé Marx, Trotski et Lénine comme lecture révolutionnaire conseillée. Pacheco était l’une des stars juives du porno qui lisait le mariage intellectuel de Freud et Marx« .

Et se termine en posant une question destinée à son milieu « pourquoi avons-nous honte du rôle des Juifs dans l’industrie pornographique ? On peut ne pas aimer, mais le rôle des juifs a été significatif et il commence à être temps d’écrire dessus sérieusement« .

Source :The Jewish Quartely, N°194 d’hiver 2004, article intitulé « Triple-exthnics » par le professeur Nathan Abrams.

Via

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.