Le brevet de Facebook pour activer le micro de votre mobile à votre insu



En 2016, le réseau social de Mark Zuckerberg a breveté un système permettant d’activer discrètement le micro des smartphones des utilisateurs à l’aide d’un son inaudible pour l’être humain. Mais uniquement pour empêcher les autres de le faire, promet Facebook.


Suspecté depuis des années, Facebook a toujours assuré qu’il n’écoutait pas secrètement ses utilisateurs via leurs smartphones à des fins publicitaires. Mais n’en déplaise à Mark Zuckerberg, le patron du réseau social, un brevet datant de 2016 suggère que la société a, au minimum, envisagé de le faire.

Le document, repéré par le site britannique Metro, décrit un système permettant d’activer le microphone des smartphones des utilisateurs grâce à un son inaudible pour l’être humain, d’enregistrer les sons ambiants, puis d’envoyer les données au réseau social pour analyse. L’idée est d’ajouter ce son haute fréquence à des publicités afin de mieux comprendre le comportement des utilisateurs, qui sont d’ailleurs identifiés durant la procédure.



Cela pourrait permettre à Facebook d’obtenir (et de stocker) de précieuses informations. L’entreprise pourrait savoir si les publicités sont écoutées ou non et pendant combien de temps, dans quel genre d’endroit, et même les impressions des utilisateurs. Une mine d’or pour les annonceurs et une manière de proposer des réclames encore plus pertinentes.

Facebook, un ami qui vous veut du bien

Interrogé par nos confrères de Mashable, le vice président de Facebook, Allen Lo, assure : « la technologie décrite dans ce brevet n’a été intégrée à aucun de nos produits, et elle ne le sera jamais », avant de poursuivre : « il est courant de déposer des brevets pour empêcher les agressions d’autres entreprises ».

Si l’on en croit le réseau social, le brevet aurait donc pour unique but d’empêcher les autres sociétés de mettre en place un tel système (sans doute parce que Facebook veut nous protéger…). Amusant pour une entreprise qui se retrouve régulièrement accusée de ne pas respecter la vie privée de ses utilisateurs. Zuckerberg is watching you, mais pour votre bien évidemment.

 

source
Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur « Voir en premier » 

Comments

comments

0 commentaire sur “Le brevet de Facebook pour activer le micro de votre mobile à votre insu”

  1. Thanks a lot for giving everyone such a marvellous opportunity to read critical reviews from this blog. It can be so superb plus packed with fun for me personally and my office acquaintances to visit your blog the equivalent of thrice per week to study the fresh issues you have. Of course, I’m certainly fulfilled for the astounding guidelines served by you. Selected two areas in this article are completely the most impressive we’ve had.

  2. I in addition to my friends were actually digesting the nice helpful hints from your web blog and unexpectedly I got an awful feeling I had not thanked the web blog owner for those secrets. All of the ladies are actually so passionate to read them and have in effect in actuality been enjoying those things. We appreciate you actually being well helpful and also for finding this kind of fantastic resources millions of individuals are really eager to discover. Our own sincere regret for not saying thanks to you sooner.

  3. I must show my respect for your generosity supporting all those that need help on that content. Your special commitment to getting the solution all-around became amazingly productive and has in every case enabled workers just like me to get to their pursuits. This informative report indicates a whole lot a person like me and much more to my office workers. Many thanks; from each one of us.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.