Algérie : Vers un scénario syrien ?

Comme annoncé dans cet article : « Algérie : Prochaine cible du projet sioniste en Afrique ! », le scénario de l’entité sioniste se poursuit sans cacher, le moins du monde, son intention interventionniste vers le nord de l’Afrique.

Il y a déjà plusieurs mois que les Etats-Unis, après avoir classé l’Algérie comme « pays à risque pour la sécurité des diplomates », ont implanté des installations militaires avec contingents de marines, à la pointe sud de l’Espagne.

Des rapports de renseignements indiquent que des terroristes s’activant sous les ordres d’un chef salafiste palestinien, ont réussi à percer un nombre important de tunnels à travers la montagne de Chaâmbi (massif montagneux tunisien à quelques kilomètres de la frontière algérienne), avec le financement et le soutien logistique d’un pays du Golfe persique. Toutefois, les autorités algériennes restent vigilantes. Ces mêmes rapports affirment que des tunnels ont déjà été creusés par centaines, au niveau de la bande frontalière algéro-tunisienne.

Ces rapports ont conduit les autorités algériennes à déployer des milliers d’hommes des forces armées à la frontière algéro-tunisienne, pour lutter contre ces groupes terroristes, de plus en plus actifs dans cette zone. Toujours d’après ces renseignements, la mobilisation de centaines de jeunes « djihadistes » à la montagne de Chaâmbi est financée par certains pays du Golfe persique qui veulent, à tout prix, que l’Algérie et la Tunisie connaissent le même scénario que la Syrie !

Les mêmes rapports estiment le nombre des terroristes actuellement présents au Djebel Chaâmbi à plusieurs centaines et affirment qu’il y existe un centre de formation pour les groupes terroristes également financé par un pays du Golfe persique, ainsi qu’une « base » pour attaquer le territoire algérien et faciliter leurs incursions en profondeur sur le territoire national. Face à cette grande menace, l’Etat algérien a déployé un vaste dispositif sécuritaire constitué de plusieurs milliers de soldats appuyés par d’autant de gardes-frontières (GGF).



Mieux, l’Algérie s’est dotée d’armes très sophistiquées acquises auprès de son fournisseur traditionnel, la Russie, afin de lutter efficacement contre les incursions terroristes. Par ailleurs, ce qui inquiète vivement les deux Etats algérien et tunisien, ce sont les cellules dormantes d’al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui n’ont toujours pas été démantelées…

Ce qui s’est passé en Algérie dans les années 1990 s’est répété en Egypte, l’année dernière et se répète partout où l’entité sioniste intervient au nom du « droit à la vie des populations concernées », CQFD en Libye, en Côte d’Ivoire, en Centrafrique, au Mali : tous désintégrés, découpés et finalement partitionnés ! Par ailleurs, au même moment, sous forme d’amendements, la loi anti-terroriste était rediscutée au Congrès américain avec, comme objectif affiché, de permettre l’intervention des Forces armées, sans consultation préalable, en… Afrique du Nord !

Le peuple algérien a suffisamment souffert, c’est un peuple fier qui a su résister au colonialisme français et qui, en tant que prochaine cible, ne doit pas tomber dans le piège de la division orchestrée par l’ISraël.

Source
Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur « Voir en premier » 










Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur « Voir en premier » 










Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.