Emmanuelle Wargon a été nommée mardi secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. Directement venue du groupe Danone, elle vantait publiquement au mois de juillet les mérites de l’huile de palme dans la fabrication du lait infantile.

L’huile de palme, ingrédient que l’on retrouve aujourd’hui dans de très nombreux produits alimentaires et cosmétiques, est pointée du doigt par les défenseurs de l’environnement pour la déforestation sans précédent que son exploitation entraîne en Asie du sud-est, mais aussi pour sa nocivité pour la santé humaine.

Au cours de la même conférence, Emmanuelle Wargon expliquait également « ne pas avoir pris de position dogmatique sur les OGM » car elle serait « un refus de l’innovation et de la science ».





source
Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur « Voir en premier » 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.