L’hypothèse d’une fonte totale des pôles et des glaciers n’est plus à exclure. Pour savoir ce que ça donnerait, il existe un simulateur de montée des eaux.





La montée des eaux, tout le monde en parle. Et pour cause : ce phénomène n’est plus une hypothèse, c’est déjà une réalité en cours. Cependant, on n’en est encore qu’au tout début et il reste très difficile d’en imaginer les conséquences concrètes pour notre planète et sa géographie. D’où cet outil précieux qui pourrait nous aider à mesurer l’ampleur du danger et la nécessité d’agir au plus vite : un simulateur de montée des océans.

Source : flood.firetree.net





Cela ne fait plus de doute : les quantités monumentales de CO2 rejetées dans l’atmosphère par les activités humaines contribuent au réchauffement climatique et, par extension, à la fonte des glaciers montagneux et des pôles. Résultat : l’eau monte. Jusqu’où le niveau des océans s’élèvera-t-il ? Difficile de le prévoir avec précision, d’autant que cela dépendra de notre capacité à contrer ce phénomène. Mais, à en croire le National Geographic, la glace pourrait intégralement fondre d’ici 5 000 ans, provoquant une élévation de 65 mètres du niveau des océans. Vous vous demandez quelles seraient les conséquences d’un tel désastre ? C’est là que le simulateur de montée des océans, intervient.




Cet outil nous donne à voir le monde tel qu’il serait avec des océans à +1 mètre, + 2 mètres, + 3 mètres… et jusqu’à +60 mètres. On y découvre des côtes transfigurées et une eau engloutissant des villes, des régions, voire des pays entiers.

Voici quelques exemples en capture d’écran :

Hauts de France, Belgique et Pays-Bas

Source : flood.firetree.net



Bretagne

Source : flood.firetree.net

Floride, Cuba, Mexique

Source : flood.firetree.net

Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée

Source : flood.firetree.net

Birmanie, Thaïlande, Cambodge, Vietnam

Source : flood.firetree.net

Impressionnant n’est-ce pas ? Combattre le réchauffement climatique, c’est notamment combattre ce bouleversement géographique qui pousserait des milliards de personnes à l’exode (les côtes étant plus peuplées que l’intérieur des terres).

Un outil utile et instructif qui doit nous ouvrir les yeux.


source
Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur « Voir en premier » 








Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.