Quelle est la signification derrière « Supplies » (Ressources) de Justin Timberlake ? Pourquoi y a-t-il des gens qui adorent une pyramide illuminati ? Voici un regard sur le symbolisme intense du clip vidéo « Supplies ».
Le tube met en scène Justin Timberlake et son intérêt amoureux pour l’actrice mexicaine Eiza Gonzalez Reyna,  semant le chaos dans une société dystopique. Alors que le décor est quelque peu futuriste, les thèmes abordés sont très 2017: #MeToo, le racisme, l’immigration, le féminisme, Harvey Weinstein, Black Lives Matter et, bien sûr, Donald Trump.

Dans la scène la plus frappante de la vidéo, une foule de gens vénère une gigantesque pyramide Illuminati qui émet de la lumière. Ensuite, Reyna, qui joue le rôle d’un chef rebelle, y met le feu. Puis plus tard, le monde est apparemment en ruines. Que se passe-t-il? La vidéo est-elle un appel à un soulèvement? Justin Timberlake est-il maintenant un voyou, un rebelle, un fauteur de troubles?
Pas vraiment. La vidéo est en fait un appel pour … ne rien faire. Cela fait simplement partie de la gigantesque vague des médias de masse qui définit ce qui peut et doit être discuté et ce qui peut et doit être célébré. Cela fait partie de la technique de communication appelée « agenda-setting » (l’établissement de l’ordre du jour) :
L’établissement de l’ordre du jour est la création de la sensibilisation du public et le souci des questions saillantes par les médias d’information. De plus, l’établissement de l’ordre du jour décrit la façon dont les médias tentent d’influencer les téléspectateurs et d’établir une hiérarchie de la prévalence des nouvelles. Deux hypothèses de base sous-tendent la plupart des recherches sur l’établissement du programme :
– la presse et les médias ne reflètent pas la réalité; ils filtrent et façonnent;
– la concentration des médias sur quelques questions et sujets amène le public à percevoir ces questions comme plus importantes que d’autres questions.
Ces énoncés de base ont été établis en mesurant les changements dans la saillance grâce à l’utilisation de sondages avec la présence d’une couverture de nouvelles plus fréquentes.
Wikipedia“Agenda-Setting”
Il y a beaucoup d’agenda-setting dans Supplies. Comme beaucoup d’autres vidéos en ce moment, cela aide à définir ce dont les masses devraient se soucier (ou être obsédées) de nos jours. Cependant, pour atteindre les jeunes, l’agenda-setting est habillé comme une révolte contre un système oppressif. Mais il n’y a pas de véritable « révolte », juste une marionnette de l’industrie qui fait ce qu’on lui dit pour les caméras. Ensuite, il encaisse son chèque de RCA records et retourne à son manoir.
MARIONNETTE ÉTERNELLE
Justin Timberlake a commencé sa carrière dans le show-business à l’âge de 11 ans en tant que membre du club Mickey Mouse, aux côtés de plusieurs futures stars de l’industrie.



Cette édition du club Mickey Mouse inclus Justin Timberlake, Britney Spears, Christina Aguilera et Ryan Gosling.
Timberlake est ensuite devenu une super-vedette en tant que leader du boys band NSYNC.
La couverture de l’album de No Strings Attached présente le groupe (y compris Justin) comme des marionnettes.
En 2002, Timberlake a lancé sa carrière solo. Encore une fois, la couverture de l’album était hautement symbolique.
Vêtu d’une tenue inspirée du film Orange Mécanique, Timberlake fait le signe 666 d’un oeil comme pion de l’industrie.
La couverture de son dernier album présente un signe d’un œil subtil (mais toujours très présent).
Une semaine avant la sortie de Supplies, Timberlake a sorti Filthy, une vidéo qui le fait remplacer par … un robot dansant.
Dans Filthy, Timberlake se tient dans les coulisses pendant qu’un robot le remplaçant (plutôt effrayant) effectue des mouvements de danse sexy avec des danseurs humains. Il gagne finalement le coeur des foules alors que tout le monde applaudit le robot.
Le concept de la vidéo rappelle un peu le film Metropolis où Maria – un leader du peuple – est remplacé par un androïde pour faire les enchères de l’élite.
À la fin de Filthy, Timberlake « glitch » et disparaît. Était-il juste une projection? A-t-il été remplacé par l’androïde?
Tout dans la carrière de Timberlake montre qu’il est au service de l’industrie et rien n’a changé avec son dernier album. Il est toujours en contrat avec RCA records appartenant à l’élite et à ce titre, tout ce qu’il met en ligne est parfaitement en accord avec l’agenda de l’élite.
SUPPLIES (RESSOURCES)



Contrairement à Filthy (qui est essentiellement quatre minutes à regarder un robot danser), il se passe beaucoup de choses dans Supplies. Tout au long de cette vague de messages et de symbolisme, il y a un message de base qui est communiqué: C’est ce dont vous avez besoin pour être en colère et être « éveillé ».
Plus précisément, il s’agit de se concentrer sur des questions spécifiques, de les encadrer dans un domaine spécifique et de leur imposer une « solution » socio-politique spécifique.
Au début de la vidéo, Justin regarde plusieurs écrans à la fois, qui montrent tous les événements de l’année écoulée: Trump, Harvey Weinstein, les manifestations antiracistes, le contrôle des armes à feu, la fusillade de Las Vegas, etc.
La scène semble être une référence au film de science-fiction de 1976, « L’homme qui venait d’ailleurs », où un extraterrestre (joué par David Bowie) regarde 12 téléviseurs à la fois tout en devenant alcoolique.
Après avoir absorbé tout ces médias de masse, Justin va à l’extérieur, où des choses bizarres arrivent.
Des gens très pâles, vêtus de blanc, harcèlent la copine de Justin, vêtue de noir. Ces visages blancs sont-ils une référence au peuple Blanc ?
Est-ce que l’homme avec un collier de pistolets représente les personnes qui sont contre le contrôle des armes à feu ?
Justin regarde cette scène se dérouler de l’autre côté de la rue. Est-ce que les parapluies blancs flottants représentent l’Amérique blanche en quelque sorte « protégée » du mauvais temps ?
Justin n’aime pas ce qu’il voit : il frappe l’homme en blanc et part avec la fille en noir.
Dans la scène suivante, Justin danse à côté des effets de lumière dépeignant des gens sur le mur et s’enfuyant, une référence plutôt claire au mur de Trump avec le Mexique.
Ici, Justin et son « armée » se rassemblent à la bibliothèque publique de Los Angeles alors que des drapeaux sur les murs brûlent. Pourquoi les drapeaux brûlent-ils? Fait intéressant: En 2011, j’ai publié un article sur le symbolisme occulte de cette bibliothèque.
Nous ne le voyons pas dans la vidéo, mais il y a en fait une pyramide surmontée d’une torche d’illumination juste au-dessus d’eux. Cela indique pour qui ils se battent vraiment.
Dans la scène suivante, Justin et sa fille se retrouvent dans un lieu de culte effrayant.
Les gens s’inclinent devant une pyramide Illuminati.
Eiza – qui est apparemment un chef rebelle – met le feu à la pyramide avec un cocktail Molotov.
Est-ce qu’Eiza a mis le feu aux illuminati ? Pas vraiment.
Remarquez qu’il y a de l’argent américain en train de brûler qui s’envole de la pyramide. Dans la scène précédente, les drapeaux brûlaient. Maintenant, l’argent. Ces allusions à la destruction des drapeaux nationaux et des monnaies nationales … doivent-elles être remplacées par un gouvernement mondial unique et une monnaie mondiale unique ? L’objectif ultime de l’élite ?



Les mêmes personnes qui adoraient la pyramide encouragent maintenant Eiza. Les masses sont des idiots enclins à la pensée de groupe. Que diriez-vous de penser par vous-même pour un changement ?
La disposition d’un nouveau leader rappelle une image iconique du passé.
Cette scène recrée la fameuse photo de Huey P. Newton, le leader des Black Panther. Il y a beaucoup de connotations raciales dans la vidéo.
Ici, les gens flottent dans les airs avec des anneaux lumineux autour des yeux. Quand Justin et Eiza enlèvent les bagues, les gens tombent. Ils sont maintenant « éveillés ».
Tout au long de la vidéo, diverses images symboliques clignotent rapidement à l’écran.
Un panneau de protestation disant « L’interdiction musulmane est la suprématie blanche ».
Repose en paix Amerikkka – un drapeau américain inversé coupé en deux.
Après tout ce bruit intense, la vidéo se termine par une question énigmatique.
Justin émerge du sol alors que des enfants sales se rassemblent autour de lui, dans un monde post-apocalyptique. Eiza a l’air fraiche et propre.
Qu’est-il arrivé ? Une explosion nucléaire ? Pourquoi tout le monde est-il sale sauf Eiza ? Savait-elle que la destruction allait arriver ?
Le timing de cette scène est plutôt étrange car Supplies est sorti seulement quelques jours après l’alerte nucléaire de Hawaï.
Le 18 janvier, une alerte de Missile Balistique a été envoyée sur tous les appareils mobile à Hawaii.
Quelques jours plus tard, le réseau japonais NHK a envoyé une fausse alerte en disant: « alerte NHK news. La Corée du Nord a probablement lancé un missile. Le gouvernement J alerte: dirigez-vous vers l’intérieur d’un bâtiment ou un souterrain. » L’alerte a ensuite été corrigée.
Le refrain de la chanson fait allusion à un cadre post-apocalyptique, où Justin (peut-être représentant l’élite) a toutes les « ressources » nécessaires pour survivre.
Cause I’ll be the light when you can’t see
Parce que je serai la lumière quand tu ne peux pas voir
I’ll be the wood when you need heat
Je serai le bois quand tu as besoin de chaleur
I’ll be the generator, turn me on when you need electricity
Je serai le générateur, allume-moi quand tu as besoin d’électricité
Some shit’s ’bout to go down, I’ll be the one with the level head
Quelque chose de sombre se prépare, je serai celui qui est posé
The world could end now
Le monde pourrait s’arrêter maintenant
Baby, we’ll be living in The Walking Dead
Chérie, nous vivrons dans The Walking Dead
La vidéo se termine avec un petit garçon qui parle directement aux téléspectateurs. Et il est plutôt en colère.
”Va t’en. Déjà mort. Tu es toujours endormi ! Réveilles-toi ! Aller va t’en. Nous sommes bons. »
Pourquoi le clip vidéo indique-t-elle aux téléspectateurs « mourir déjà » ?
HYPOCRISIE
Supplies est très similaire à un clip analysé l’année dernière: Chained to the Rhythm de Katy Perry. Dans les deux vidéos, les chanteurs sont décrits comme des « révolutionnaires » qui s’«éveillent » et qui se dressent contre les pouvoirs en place. Cependant, dans les deux cas, la « révolution » est en réalité à 100% conforme à l’agenda de l’élite mondiale. Supplies and Chained to the Rhythm font partie de la nouvelle tendance du « Hollywood moralisateur », où la signalisation constante de la vertu donne aux célébrités le droit de définir ce à quoi les gens devraient penser et croire.
Cependant, il y a beaucoup d’hypocrisie. Dans mon article « Chained to the Rhythm » de Katy Perry fait la promotion d’une « Révolution » « élite compatible« , je souligne les différentes façons dont les actions réelles de Perry contredisent sa vidéo musicale moralisatrice. Dans sa vidéo suivante, Katy faisait à nouveau la propagande de la dégénérescence sponsorisée par l’élite. En effet, « Bon Appétit » évoque sa préparation comme un morceau de viande pour un rituel de l’élite cannibalealors qu’elle chante, elle est frappée par une bande de gars.



Dans Supplies, Justin Timberlake semble soutenir fortement le mouvement #metoo (#BalanceTonPorc). Cependant, il y a moins de deux ans, Timberlake a travaillé avec Woody Allen, affirmant que c’était un « rêve devenu réalité », en dépit du fait qu’Allen a longtemps été accusé par sa fille adoptive de l’avoir agressée sexuellement.
Dylan Farrow a même confronté Timberlake concernant son hypocrisie :
J’ai du mal à comprendre comment une force puissante comme Justin Timberlake peut prétendre être en admiration devant la force des femmes et se tenir à leurs côtés à ce moment #MeToo et ensuite, dire que travailler avec Woody Allen est un rêve devenu réalité.
Business Insider
Oui, Woody Allen est accusé d’abus sexuel par sa propre fille adoptive. En outre, Woody Allen est en fait marié à une autre fille adoptive: Soon-Yi Previn.
Supplies traite également des questions raciales. Mais l’hypocrisie est encore plus forte cette fois. Une partie du symbolisme est clairement « pro-noir ». Cependant, comme ailleurs dans les médias, le nouveau maintra « pro-Noir » ne cherche pas à améliorer la vie des Noirs: il s’agit de fomenter la haine et la division.
Tandis que beaucoup reçoivent leur éducation des célébrités d’Hollywood tout en mangeant des Tide Pods (de la lessive, oui !), l’histoire réelle est en train d’être oubliée. L’élite qui flatte actuellement la communauté noire est la même élite qui opprime les Noirs depuis des décennies. Qui a permis au crack d’entrer dans les quartiers noirs, transformant des foules de gens en zombies? Qui a permis le meurtre de tant de dirigeants noirs? Qui a permis la brutalité policière sur des Noirs innocents? La réponse: Ceux qui sont vraiment au pouvoir, peu importe qui est le président. Ces choses sont arrivées pendant que les républicains et les démocrates étaient au pouvoir. Ces choses se sont produites pendant que Barack Obama était au pouvoir. Cela n’a pas d’importance. Ils ne croient pas réellement au mouvement « Black Lives Matter » (les vies des Noirs comptent). Aucune vie n’a d’importance … sauf la leur.
EN CONCLUSION
Supplies représente l’élite communiquant aux masses en utilisant des techniques extrêmement manipulatrices et un double discours classique. Grâce à l’utilisation de la signalisation de la vertu, la vidéo se plie aux tendances idéalistes des jeunes. Cependant, quelles sont les valeurs réelles promues? La colère, la haine et la division entre les races, les sexes et les affiliations politiques. Plus les masses sont divisées, plus l’élite peut contrôler efficacement chaque groupe. Diviser pour mieux régner est le plus vieux truc dans le livre.
Il y a un grand revirement ici. Les illuminati (aka l’élite mondiale) décrivent l’acceptation de son ordre du jour comme « combattre les illuminati ». Les médias de masse sont en pleine regain de force, en utilisant toutes leurs ressources pour encadrer ce qui se passe dans un récit spécifique. Pourquoi? Parce que nous sommes dans un moment pivot de l’histoire.

La devise de l’élite est Ordo Ab Chao : l’ordre née du Chaos. Nous vivons dans des temps chaotiques, confus et Trump est un agent parfait du chaos. Sa réponse concernant toutes les questions mises en évidence ci-dessus – l’ordre du jour – sera l’Ordre. Et comme « l’ordre née du chaos » est une réalité, les gens vont s’incliner devant la pyramide illuminati.

© Traduit par Ordo Ab Chao / correction Fawkes News

VIGILANT CITIZEN

Fawkes:

Voici quelques photos de Timberlake mais aussi Christina Aguilerra et Britney Spears citées plus haut. ça se passe de commentaires.





Tout dans l’originalité…comme tant d’autres avant/après elles.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.