L’arrivée de la flotte russe illustrée par Theodor Josef Hubert Hoffbauer.Domaine public

Il y a tout juste 124 ans, le 13 octobre 1893, une division de la flotte russe, dirigée par l’amiral Fiodor Avelan, débarquait à Toulon à bord de navires légendaires, tels que l’Empereur Nicolas Ier, Le Mémoire d’Azov et la Rynda.

Cette fraîche amitié suscita un réel engouement en France, qui y voyait un moyen de redorer son image au niveau européen, suite à sa défaite contre la Prusse.En plus de renforcer les liens commerciaux, ce pacte avait pour finalité de contrer celui de la Triplice rivale, composée de l’Empire allemand, de l’Empire austro-hongrois et du Royaume d’Italie.

Cette fraîche amitié suscita un réel engouement en France, qui y voyait un moyen de retrouver son rang de puissance européenne, suite à sa défaite contre la Prusse. La Russie devenant alors très en vogue dans l’Hexagone, il n’est pas étonnant que l’amiral Avelan et ses troupes aient été accueillis en grande pompe dans le principal port militaire français.

S’en suivirent donc parades exaltées, réceptions somptueuses et autres enthousiastes célébrations. La délégation russe fut ensuite conduite à Paris, où elle fut reçue par une foule en liesse, à en croire les illustrations de l’artiste Theodor Josef Hubert Hoffbauer.

Quelques mois plus tard, le tsar Alexandre III ratifia la convention garantissant une protection mutuelle en cas d’attaque de la Triplice.

Dans le cadre d’une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

 

Source:Russia Beyond

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.