Selon les journalistes du 20 Heures de France 2, rouler à 80 km/h au lieu de 90 permettrait de moins consommer, de freiner plus court et, par conséquent, de sauver des vies. Encore faut-il que les démonstrations soient réalisées avec sérieux.


Reportage France 2 du 3 février 2018


Nous ne remettons pas en cause le fait que la vitesse est parfois responsable d’accident même si nous préférons reconnaître qu’elle est un facteur aggravant en cas d’accident. Les journalistes de France Télévision tentent donc de nous démontrer qu’une voiture qui roule à 80 km/h freine plus court qu’un modèle identique évoluant à 90 km/h.


Même si on a dormi pendant les cours de physique au lycée, il est évident que la moins rapide va s’arrêter plus vite. Toutefois, en visionnant plusieurs fois le reportage de France 2, nous remarquons tout d’abord que les deux Peugeot 308 utilisées ne sont pas de la même génération. Celle qui roule à 90 est un premier modèle sorti en 2013 et qui a probablement plus de kilomètres au compteur que la seconde, très récente, car il s’agit d’un modèle restylé apparu en septembre 2017.



Pour que des mesures de freinage soient efficaces et comparables, il faut qu’elles soient réalisées sur le même revêtement, avec les mêmes pneus, des systèmes de freinage dont les éléments (plaquettes, disques, liquide de frein) représentent le même niveau d’usure et surtout, ce test doit être effectué par la même personne. Ce qui n’est visiblement pas le cas. Pire, la 308 “90” amorce son freinage bien plus mollement que la 308 “80”.


En témoigne le déclenchement de ses feux de détresse clignotants (appelés aussi warning) en cas de freinage d’urgence, un équipement présent sur la plupart des Peugeot depuis la sortie de la 607 en 1999, alors qu’ils restent bien éteints sur la Peugeot “rapide”. A l’œil nu, sans aucune mesure, on voit nettement que la 308 “80” s’écrase bien plus que la “90”. On en conclut très rapidement que le conducteur de la 308 “80” effectue un véritable freinage d’urgence alors que l’autre ralentit davantage qu’il ne freine brutalement. Du coup, les 8,50 mètres de différences nous paraissent totalement irréalistes.


Encore plus irréalistes sont les différences de consommation. Comme expliqué plus haut, les deux voitures ne sont pas de la même génération et ne disposent pas du même moteur diesel. La “90” reçoit un 1.6 e-HDi de 115 ch alors que la “80” un 1.6 BlueHDi 120 ch à la technologie bien plus récente qui, de facto, est moins vorace en carburant.

La preuve avec nos mesures de consommation réalisées sur circuit par un confrère professionnel en octobre 2013 et juin 2014, période à laquelle Peugeot a installé de nouveaux moteurs sur sa 308. Le verdict est sans appel : la “vieille” 308 réclame 5,7 l/100 km en moyenne contre 5,2 l/100 km pour la plus jeune (fiches de mesures à l’appui en photo). Comme par hasard, c’est la jeune 308 qui a été contrainte de rouler à 80 km/h. Comme le freinage, ce test nous apparaît donc totalement sans valeur.


source
Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur « Voir en premier » 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.