« En France, l’administration sert l’Etat, en Estonie elle sert le citoyen »


Dans Demain, tous estoniens ?, Violaine Champetier de Ribes, secrétaire générale de l’association France-Estonie, et Jean Spiri, directeur recherche et développement du think tank Atelier Europe, dressent le portrait de l’Estonie, qu’ils décrivent comme un « modèle d’Etat-nation à l’ère numérique », voire comme une alternative possible aux grandes entreprises de la Silicon Valley.


« Imaginez un pays où l’Etat n’a pas le droit de demander deux fois dans une vie la même information au citoyen. Imaginez un pays où toutes les démarches se font en ligne avec une carte unique – sauf le mariage, le divorce et les achats immobiliers (par choix et pour l’instant). Imaginez un pays où vous pouvez voter du fond de votre canapé en quelques minutes, souscrire un emprunt sans sortir de chez vous. » Dans leur essai Demain, tous estoniens ?, publié récemment aux éditions Cent Mille Milliards, Violaine Champetier de Ribes (fondatrice de l’agence de stratégie d’influence Le Meunier Qui Dort et secrétaire générale de l’association France-Estonie), et Jean Spiri (directeur recherche et développement du think tank Atelier Europe et spécialiste de l’intégration européenne) dressent le portrait du « paradis administratif » que constitue selon eux l’Estonie.

                                                                                             Violaine Champetier de Ribes et Jean Spiri / Image fournie par l’éditeur.

Coincé entre l’Europe de l’Est et celle du Nord, le pays était classé « première société numérique au monde » par le magazine Wired en 2017, et détient l’un des plus hauts taux européens de start-ups par habitant (avec Skype comme fer de lance et déjà quatre « licornes », ces entreprises dont la valeur dépasse le milliard de dollars). L’Etat n’est pas en reste : depuis 2014, son projet d’« e-résidence » permet à des personnes du monde entier de bénéficier d’une identité numérique leur permettant d’accéder à différents services numériques : création d’entreprise, services bancaires… En 2017, l’Etat estonien a même décidé d’ouvrir au Luxembourg la première « e-ambassade » pour y conserver les données de ses citoyens en cas d’invasion. Nous avons interrogé les deux auteurs du livre sur ce « modèle d’Etat-nation à l’ère numérique », et ce qu’il dit de notre propre retard par rapport aux grandes entreprises de la Silicon Valley.


Usbek & Rica : Beaucoup d’Etats sont performants dans le domaine du numérique : Irlande, Corée du Sud, Nouvelle-Zélande, Finlande… Quelle est la spécificité de l’Estonie par rapport à ces pays-là ?

Jean Spiri : Ce qui distingue fondamentalement l’Estonie de ces pays, c’est que les Estoniens ont pensé dès l’origine leur État sur le modèle du numérique. Contrairement aux autres pays que vous avez cités, ils n’ont pas transformé un Etat déjà existant mais ont pensé directement tous les services numériques en direction du citoyen.

Dès 1996, le gouvernement estonien lance un programme baptisé « Saut du tigre », qui vise à former tous les enfants au numérique, à faire de la formation dans tout le pays, dans les bibliothèques, pour les personnes âgées… Ils aident aussi les écoles, notamment, à s’équiper en informatique. Dès le départ, c’est un projet inclusif : depuis 2000, il est inscrit dans la Constitution estonienne que l’accès à Internet est un droit fondamental. L’objectif affiché est de créer du lien entre le citoyen et l’Etat grâce au numérique. C’est un projet national, qui repose largement sur l’engagement et la confiance avec les citoyens. Avec ce degré d’intégration, c’est un modèle assez unique.

                                                                                                            Tallinn, la capitale de l’Estonie. CC TausP / Flickr.

Violaine Champetier de Ribes : Historiquement, cette transformation vient de l’indépendance qu’ils ont regagnée en 1991. Avant cela, l’Estonie était une République soviétique. Ils se sont donc retrouvés devant une page blanche, et un énorme défi à relever : l’Estonie est un petit pays, peu peuplé, dont la densité de population est très faible… A ce moment-là, leur politique est visionnaire : ils font le pari de créer un Etat transparent – en partie en réaction aux cinquantes années d’occupation soviétique -, pour faire adhérer la population à ce projet. C’est une différence avec les pays baltes voisins, qui ont eux transformé la structure administrative existante, alors que les Estoniens ont vraiment souhaité repartir de zéro.

« En Estonie, Internet couvre tout le territoire ; il n’y a aucune zone blanche »

Cette notion de confiance et de transparence était pour eux la condition sine qua non pour faire adhérer les citoyens au projet : leur faible budget les empêchait de construire des structures administratives dans tout le pays, donc ils ont misé sur cette possibilité d’Etat numérique, en commençant par une loi sur la propriété des données pour tous les citoyens, puis en formant la population.

L’Etat estonien a aussi été co-construit avec le secteur privé – les banques et les opérateurs de télécommunications notamment. La plateforme X-Road, qui est la dorsale internet de l’Estonie, a été construite au début des années 2000 par des sociétés estoniennes, qui à l’époque étaient des petites start-up et qui sont maintenant des entreprises de plus grande envergure. Aujourd’hui, en Estonie, Internet couvre tout le territoire ; il n’y a aucune zone blanche.

Concrètement, que change ce modèle pour les citoyens estoniens ?

Jean Spiri : Par exemple, la dernière innovation sur laquelle l’Estonie travaille s’appelle « e-death ». Elle vise à faire en sorte que, lorsque quelqu’un décède, le médecin légiste le signale et le rentre dans le système pour qu’il l’intègre automatiquement à tous les autres services : eau, gaz, électricité… Vous n’auriez donc plus besoin, contrairement à la France, de recevoir encore les factures d’électricité d’un de vos proches décédés. Cela peut paraître anecdotique, mais pour qui a été confronté à cette situation, c’est de l’ordre du cauchemar en France.

                                                                                                 L’e-Estonia Showroom. CC EU2017EE Estonian Presidency / Flickr.

Violaine Champetier de Ribes : L’Estonie est en fait perpétuellement en train de chercher à améliorer le système. Ils ont intégré la notion du « test and learn » : s’ils créent un service qui ne fonctionne pas parce que les gens ne l’utilisent pas, ils l’abandonnent et considèrent que le service n’était tout simplement pas assez bon, puis ils en recréent un nouveau. C’est une stratégie d’amélioration permanente.


« Quand un bébé naît en Estonie, il entre directement dans le système avec une immatriculation, et tout se déclenche automatiquement »

Un gros morceau a été le dossier médical, avec notamment l’introduction de l’ordonnance électronique dès 2006. Concrètement, quand un bébé naît en Estonie, il est déclaré par le médecin à la clinique et entre directement dans le système avec une immatriculation. Moins de vingt minutes après l’accouchement, les parents reçoivent alors un mail de félicitations du gouvernement, puis l’enfant rentre dans tous les systèmes d’allocation, de crèche, etc. Tout se déclenche automatiquement – vous n’avez pas besoin d’aller à la mairie pour déclarer sa naissance, par exemple.

« On pourrait penser qu’il y a un côté « Big Brother » dans tout ça mais à chaque fois qu’il y a un mouvement de vos données, on vous affiche leur point de départ et leur point d’arrivée »

Jean Spiri : La réseau informatique estonien fonctionne véritablement comme les pater noster, ces ascenseurs à mouvement perpétuel : les données de telle administration rentrent dans le système, prennent l’ascenseur puis ressortent dans l’autre service qui en a fait la demande. Ainsi, les données ne sont jamais centralisées. Alors qu’on pourrait penser qu’il y a un côté « Big Brother » dans tout ça, à chaque fois qu’il y a un mouvement de vos données, on vous affiche leur point de départ et leur point d’arrivée. Vous avez aussi un bouton pour demander des précisions, et même un deuxième bouton pour porter plainte si vous jugez, par exemple, que votre société de parking n’a pas à vous demander votre groupe sanguin.

Violaine Champetier de Ribes : Et les sanctions peuvent être très fortes : par exemple un médecin qui utiliserait les données en sa possession pour pister son ancienne petite amie serait tout simplement interdit d’exercice. Mais en réalité, le nombre de plaintes est très faible : on compte 700 plaintes pour abus par an, sur plus de 500 millions de requêtes de données au total.

Vous présentez l’Estonie comme un modèle d’« Etat-plateforme » et de nation « start-up », où le citoyen est considéré comme un client que des services publics efficaces et rapides doivent servir au mieux, et où la liberté d’entreprendre est la clé. Un tel modèle a-t-il vraiment du sens pour un pays comme la France ?

Jean Spiri : Oui. Il n’y a pas que la liberté d’entreprendre qui est la clé dans le modèle estonien. Connaître ses droits et être servi rapidement, c’est important. En France, le nombre de personnes qui ont droit à des aides sociales mais qui ne les demandent pas parce qu’elles ne sont pas informées ou qu’elles ne savent pas où les demander est très important. Dans le système estonien, tout est connecté en permanence et orienté vers le citoyen, donc vous n’avez pas ce type de problèmes. Avoir des services public performants, c’est un instrument de justice sociale et de cohésion sociale.

                                                                Emmanuel Macron et la présidente de l’Estonie, Kersti Kaljulaid. CC EU2017EE Estonian Presidency / Flickr.

Le problème de l’adaptation à la France est multiple. On entend souvent dire que c’est un problème de taille du pays, mais pour moi, c’est surtout que l’Estonie est partie d’une page relativement blanche. Ce n’est pas la même chose de créer un Etat et de transformer un Etat. En France, il faudrait passer par une transformation, mais cela signifie un changement d’état d’esprit et de modèle dans l’administration.

« En France, l’administration est là pour servir l’Etat, en Estonie elle est là pour servir le citoyen »

En France, l’administration est là pour servir l’Etat, en Estonie elle est là pour servir le citoyen. Donc c’est un retournement progressif qu’il faut opérer : il est dans le mouvement des guichets uniques, ou du droit à l’erreur, par exemple. C’est un mouvement de fond de l’administration, et c’est une vraie transformation de mentalité. Cela doit aussi passer par la manière dont on interagit avec le citoyen : la transparence est plus forte sur l’utilisation des données en Estonie qu’en France, où les administrations s’échangent un certain nombre de vos données selon des règles définies dans la loi et que vous ne connaissez absolument pas, et sur lesquelles vous n’avez aucun moyen d’avoir le contrôle.


Violaine Champetier de Ribes : C’est ce qu’ils appellent en Estonie « l’abandon de la pensée traditionnelle ». C’est un Etat agile : les fonctionnaires sont formés au design thinking, par exemple. Il y a un grand changement au niveau de l’état d’esprit.

En quoi l’Estonie est-elle un modèle pour « contrer le glissement de la souveraineté des Etats vers les GAFA » ? Quel lien faites-vous entre l’Estonie et les GAFA ?

Violaine Champetier de Ribes : Les GAFA s’arrogent des prérogatives régaliennes dans le domaine du numérique : identité, sécurité, santé, éducation, etc. Les Etats traditionnels ont laissé ces champs en friche, et c’est par là que les GAFA rentrent et les « ubérisent », en proposant des services plus simples.

Les Estoniens, eux, pensent que l’Etat westphalien basé sur un territoire géographique est en train d’évoluer. On peut parler ici de l’exemple de l’e-résidence : elle permet de créer une société en Estonie en étant un citoyen de n’importe quel pays dans le monde. Ce service est le fruit d’un hackathongouvernemental, dont l’idée de départ était de trouver un moyen de créer de la valeur alors qu’ils avaient une courbe démographique descendante. Les Estoniens pensent même que ce service pourrait être dupliqué et permettre de s’inscrire via des MOOC à Singapour, d’avoir un système de santé allemand, etc.

                                                        Barack Obama au Nordea Concert Hall à Tallinn, en Estonie, en 2014. CC Official White House Photo by Pete Souza.

Jean Spiri :  Evgeny Morozov (chercheur américain d’origine biélorusse connu notamment pour sa critique du « solutionnisme technologique », ndlr) le dit très bien : l’idée des GAFA est d’apporter des solutions à des problèmes concrets, et ils le font toujours en excluant le politique. C’est le discours d’Uber, par exemple : « Nous résolvons le chômage, surtout dans les quartiers populaires ». Or c’est finalement une manière d’évacuer le politique en permanence, en se persuadant qu’il y a toujours une solution technologique qui va arriver. L’Estonie veut aussi apporter des solutions à ces problèmes, mais dans le cadre d’un débat démocratique : cela peut passer par des solutions technologiques, mais ils n’oublient jamais dans quel cadre sociopolitique elles émergent.

« Quand on pense qu’on se réjouit en France que Google fasse des centres de formation au numérique et que Microsoft ait pris l’intégralité des marchés de l’éducation nationale… »



Ensuite, effectivement, on n’est pas encore totalement dans un moment de confrontation où un grand service public est concurrencé par les GAFA, mais cela vient petit à petit. Quand on pense qu’on se réjouit en France que Google fasse des centres de formation au numérique et que Microsoft ait pris l’intégralité des marchés de l’éducation nationale… On se réjouit parce que ça offre une solution à notre problème du moment : « On a du retard en la matière, génial une entreprise arrive et nous propose plein d’argent pour palier ce retard».

Paradoxalement, on est très faibles par rapport aux entreprises, alors que le modèle estonien – qui est pourtant très lié au secteur privé et aux start-up – ne transige pas sur l’essentiel : c’est l’Etat qui maîtrise la formation de la population et les principaux services sociaux.

Vous pointez aussi les défauts du système estonien. La plateforme de consultation du gouvernement n’est pas si populaire, le taux de participation stagne à 55% aux dernières élections malgré le vote électronique… Vous écrivez même : « Les citoyens ne disposent pas d’un plus grand pouvoir sur la décision politique ou le fonctionnement de l’Etat grâce aux outils numériques ». Le modèle estonien est-il seulement numérique, et finalement assez peu démocratique ?

Jean Spiri : On parle d’un pays qui a 25 ans. En termes de démographie ou de niveau de vote, l’Estonie est finalement assez proche des autres pays d’Europe de l’Est, même si elle se sent plus proche de la Finlande.

Et effectivement, dans un pays où énormément de start-ups se créent, le mouvement « civic tech » n’est pas si développé que ça. La possibilité de créer des pétitions en ligne a donné lieu à trois lois votées, ce qui n’est pas nul, mais qui n’est pas le grand chambardement de la démocratie directe non plus.


C’est davantage un système où le citoyen se sent en confiance avec l’Etat qu’un système où le citoyen a vraiment envie de participer démocratiquement.

« L’Estonie n’est pas un modèle de démocratie directe »

Violaine Champetier de Ribes : L’Estonie n’est pas un modèle de démocratie directe, et ils en ont conscience. Il y a un vrai décalage entre les avancées des services étatiques et l’aspect démocratique de leur fonctionnement, même s’ils sont en train d’essayer de transformer cela.

Jean Spiri : Une autre limite au système estonien, c’est que sa relative prospérité n’a pas été mise au service de la résolution de certaines fractures : la rupture générationnelle reste très importante, avec des personnes âgées qui ont des revenus très bas, l’homophobie également, l’écart de salaire entre les hommes et les femmes est le plus important d’Europe…


Violaine Champetier de Ribes : Et pourtant, leur présidente est une femme et on compte 40% de femmes dans le secteur tech en Estonie ! Ces caractéristiques « négatives » sont les mêmes que celles de leurs voisins.


source
Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur « Voir en premier » 








Comments

comments

0 commentaire sur “« En France, l’administration sert l’Etat, en Estonie elle sert le citoyen »”

  1. Nice post. I learn something totally new and challenging on sites I stumbleupon every day. It will always be interesting to read through articles from other authors and practice something from their web sites.

  2. After research a few of the article on your site now, as well as I really like your means of blog writing. I bookmarked it to my book mark web site checklist and also will certainly be inspecting back quickly. Pls look into my web site as well as well as let me recognize what you think.

  3. Oh my goodness! Impressive article dude! Thank you so much, However I am going through issues with your RSS. I don’t know the reason why I can’t subscribe to it. Is there anybody getting similar RSS problems? Anyone who knows the solution can you kindly respond? Thanks!!

  4. Hi there, I think your web site could be having browser compatibility issues. When I look at your website in Safari, it looks fine however, when opening in IE, it has some overlapping issues. I just wanted to provide you with a quick heads up! Other than that, excellent blog!

  5. Having read this I thought it was very informative. I appreciate you spending some time and energy to put this content together. I once again find myself spending way too much time both reading and posting comments. But so what, it was still worthwhile!

  6. An interesting conversation is worth remark. I assume that you must write a lot more on this topic, it might not be a forbidden topic but normally individuals are inadequate to talk on such subjects. To the following. Thanks

  7. Ping : real casino
  8. There are definitely a great deal of details like that to consider. That is a fantastic indicate bring up. I supply the ideas above as general ideas yet clearly there are concerns like the one you raise where one of the most vital thing will certainly be operating in sincere good faith. I don?t know if finest techniques have emerged around things like that, however I make certain that your work is clearly recognized as a fair game. Both young boys as well as girls feel the effect of just a moment?s pleasure, for the rest of their lives.

  9. Hi there! This blog post could not be written much better! Looking through this post reminds me of my previous roommate! He always kept talking about this. I most certainly will send this article to him. Fairly certain he will have a very good read. Thanks for sharing!

  10. A fascinating discussion is worth comment. I believe that you ought to write more on this issue, it might not be a taboo subject but generally people don’t talk about these subjects. To the next! Many thanks!!

  11. An outstanding share! I’ve just forwarded this onto a friend who was conducting a little research on this. And he actually ordered me dinner simply because I discovered it for him… lol. So allow me to reword this…. Thank YOU for the meal!! But yeah, thanks for spending time to talk about this matter here on your website.

  12. According OTC lymphatic routine derangements РІ here are some of the symptoms suggestive on that development : Gyves Up For the time being Equally Efficient Call the tune Associated Discomfort Duro Rehab Thickening-25 Fibrous Respectfully Can Alone Revealed Mr. purchase viagra viagra pills

  13. Oh my goodness! a fantastic post man. Thank you Nonetheless I am experiencing issue with ur rss. Don?t recognize why Unable to register for it. Exists anybody obtaining identical rss trouble? Any individual that recognizes kindly react. Thnkx

  14. An outstanding share! I have just forwarded this onto a coworker who was doing a little research on this. And he actually ordered me dinner due to the fact that I stumbled upon it for him… lol. So allow me to reword this…. Thanks for the meal!! But yeah, thanks for spending the time to talk about this subject here on your website.

  15. Greetings, There’s no doubt that your web site could be having web browser compatibility issues. Whenever I take a look at your web site in Safari, it looks fine however when opening in I.E., it has some overlapping issues. I merely wanted to provide you with a quick heads up! Besides that, wonderful site!

  16. After I originally left a comment I seem to have clicked on the -Notify me when new comments are added- checkbox and from now on whenever a comment is added I receive four emails with the same comment. There has to be a way you are able to remove me from that service? Many thanks!

  17. An intriguing discussion is worth comment. I believe that you must create more on this topic, it might not be a taboo topic yet generally individuals are not nearly enough to speak on such topics. To the following. Thanks

  18. I would like to thank you for the efforts you’ve put in penning this blog. I’m hoping to view the same high-grade content from you in the future as well. In fact, your creative writing abilities has motivated me to get my own, personal website now 😉

  19. When I originally commented I clicked the -Alert me when new remarks are added- checkbox and now each time a comment is included I get 4 emails with the very same remark. Is there any way you can remove me from that service? Thanks!

  20. An impressive share! I’ve just forwarded this onto a colleague who has been conducting a little homework on this. And he in fact ordered me breakfast due to the fact that I found it for him… lol. So allow me to reword this…. Thanks for the meal!! But yeah, thanks for spending the time to discuss this topic here on your website.

  21. Ping : buy cialis
  22. It’s like you read my mind! You appear to know so much about this, like you wrote the book in it or something. I think that you can do with some pics to drive the message home a little bit, but instead of that, this is fantastic blog. A great read. I’ll certainly be back.

  23. An interesting discussion is worth comment. I think that you should write more about this topic, it might not be a taboo matter but usually people do not speak about these subjects. To the next! Many thanks!!

  24. A fascinating discussion is worth comment. There’s no doubt that that you ought to write more on this topic, it may not be a taboo subject but usually people don’t talk about these topics. To the next! Best wishes!!

  25. Ping : new cialis
  26. You’re so awesome! I do not suppose I’ve truly read through something like this before. So nice to find another person with some unique thoughts on this subject matter. Seriously.. many thanks for starting this up. This website is one thing that’s needed on the web, someone with some originality!

  27. I?d have to consult you right here. Which is not something I typically do! I delight in reading a blog post that will certainly make individuals assume. Likewise, many thanks for enabling me to comment!

  28. Environment Awareness is the notice of the importance and fragility of our surroundings. It helps us realize the fragility of our surroundings by making us realize the things that we can do and contribute to the preservation of our environment. Environmental awareness is an easy method to be an energetic environmentalist and assist contribute in making a bright future for future generations. It can also be necessary for us to know the issues which are contributing towards the destruction of our environment and what may be accomplished to forestall them from occurring.

  29. Ping : eileen
  30. Can I just say what a relief to find a person that actually recognizes what theyre discussing online. You definitely understand just how to bring a problem to light and make it crucial. More individuals need to read this and also understand this side of the tale. I angle think youre not a lot more prominent because you certainly have the present.

  31. When I initially commented I clicked the -Inform me when brand-new comments are added- checkbox and also currently each time a comment is included I get 4 e-mails with the very same comment. Exists any way you can eliminate me from that solution? Thanks!

  32. Oh my goodness! a remarkable article man. Thanks Nevertheless I am experiencing concern with ur rss. Don?t understand why Incapable to sign up for it. Exists any individual obtaining identical rss problem? Anyone who understands kindly respond. Thnkx

  33. Ping : cialis generic
  34. Having read this I thought it was extremely enlightening. I appreciate you spending some time and effort to put this article together. I once again find myself personally spending a lot of time both reading and leaving comments. But so what, it was still worth it!

  35. An intriguing conversation deserves comment. I believe that you ought to compose extra on this subject, it may not be a taboo topic but normally people are not nearly enough to speak on such topics. To the following. Cheers

  36. You are so awesome! I do not believe I’ve read through anything like this before. So nice to discover somebody with some unique thoughts on this topic. Seriously.. thanks for starting this up. This web site is something that is required on the web, someone with a bit of originality!

  37. I found your blog site on google as well as examine a few of your early blog posts. Continue to maintain the excellent operate. I simply additional up your RSS feed to my MSN News Viewers. Looking for onward to finding out more from you in the future!?

  38. I am the manager of JustCBD Store company (justcbdstore.com) and I am currently aiming to develop my wholesale side of business. I am hoping anybody at targetdomain share some guidance 🙂 I considered that the best way to accomplish this would be to reach out to vape shops and cbd stores. I was really hoping if someone could recommend a reliable web site where I can purchase CBD Shops Business Leads I am presently checking out creativebeartech.com, theeliquidboutique.co.uk and wowitloveithaveit.com. On the fence which one would be the very best option and would appreciate any support on this. Or would it be much simpler for me to scrape my own leads? Ideas?

  39. Ping : personal loans
  40. Aw, this was a truly good blog post. In concept I want to place in creating like this in addition? taking some time as well as actual initiative to make a very good post? but what can I claim? I postpone alot and also by no means appear to obtain something done.

  41. Aw, this was a truly great message. In concept I want to put in writing similar to this furthermore? requiring time as well as real initiative to make a very good post? but what can I state? I put things off alot as well as by no means appear to get something done.

  42. Aw, this was an actually nice message. In suggestion I wish to put in writing such as this furthermore? taking some time and also real initiative to make an excellent short article? yet what can I state? I procrastinate alot and also by no means appear to get something done.

  43. There are certainly a lot of details like that to consider. That is a wonderful point to raise. I offer the thoughts above as basic motivation however clearly there are concerns like the one you raise where the most important point will certainly be operating in truthful good faith. I don?t understand if ideal methods have arised around points like that, yet I am sure that your job is clearly recognized as an up for grabs. Both kids and ladies feel the impact of just a moment?s enjoyment, for the remainder of their lives.

  44. Youre so great! I don’t suppose Ive check out anything like this before. So great to find someone with some initial thoughts on this subject. realy thank you for beginning this up. this site is something that is required on the internet, a person with a little creativity. valuable work for bringing something brand-new to the web!

  45. There are definitely a great deal of details like that to take into account. That is a fantastic point to bring up. I supply the ideas over as general ideas yet clearly there are inquiries like the one you bring up where the most important thing will certainly be working in straightforward good faith. I don?t understand if best techniques have arised around things like that, however I am sure that your job is plainly identified as a level playing field. Both boys and girls really feel the effect of simply a moment?s pleasure, for the remainder of their lives.

  46. I simply want to mention I am new to blogging and seriously liked your website. Almost certainly I’m planning to bookmark your blog . You actually have excellent writings. Appreciate it for sharing with us your web site.

  47. Ping : online gambling
  48. Ping : levitra price
  49. Ping : vardenafil usa
  50. Ping : vardenafil cost
  51. Ping : Get cialis
  52. Ping : viagra for sale
  53. Ping : buy sildenafil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.